Doki-Doki Luxembourg – pavillon expo Osaka 2025
Maître de l’ouvrage
GIE Luxembourg@Expo2025Osaka
Budget
€7 000 000
Surface
1 395m2
Équipe STDM
Arnaud De Meyer, Marc Holstein, Gilles Muller, Claire Plancheria, Emilien Poncelet, Nico Steinmetz, Valentina Verri
Site
Osaka,
Photos
STDM
Stabilité
Ney & Partners
Techniques spéciales
Betic Ingénieurs-Conseils
Exécution
2025
Acoustique
Betic Ingénieurs-Conseils
Mission
complète
Scénographie
jangled nerves
Stratégie circulaire
+IMPAKT
Catégorie
Tags
share this
Doki-Doki Luxembourg – pavillon expo Osaka 2025

Le projet Doki-Doki – The Luxembourg Heartbeat a remporté le concours d’architecture pour le pavillon luxembourgeois de l’exposition universelle d’OSAKA 2025.

Au Japon « doki-doki » désigne un coeur qui bat et est utilisé pour exprimer l’enthousiasme et l’excitation. Un cœur qui bat, c’est ce que nous avons tous en commun, c’est un partage fondamental qui illustre le thème « Connecting Lives ».

Le pavillon est accueillant et intriguant à la fois. C’est un lieu de repos au milieu du tumulte qui invite à la découverte et propose un parcours stimulant à travers les multiples facettes du Luxembourg.

Il exprime les 3 thèmes principaux : Unicité – Diversité – Territoire.

Une couverture unique : La grande toile tendue remplit les fonctions structurelles et d’étanchéité et aussi de communication avec le public. Elle s’anime au rythme des suivant le calendrier de la vie luxembourgeoise. C’est un spectacle quotidien pour les visiteurs.

Un paysage artificiel : composés de volumes variés adaptés à la scénographie. Leur disposition génère des espaces extérieurs intégrant l’attente ainsi qu’une animée et accueillante.

Un parcours de découverte : Le bien-être et la qualité de l’expérience des visiteurs est au cœur de la conception du pavillon. Comme dans les paysages caractéristiques du territoire luxembourgeois le cheminement au travers du pavillon est fait de découvertes. La végétation y est très présente.

L’objectif de conception passe par une optimisation maximale des ressources utilisées. La construction est la plus efficiente et la plus légère possible. La conception préserve l’intégrité des composants sans les transformer pour permettre leur réutilisation à valeur égale. Les volumes composants le pavillon sont dimensionnés sur la trame du tatami standard japonais et correspondent ainsi aux futurs besoins de toute construction standard japonaise. Il est entièrement démontable.

Le pavillon luxembourgeois de l’exposition universelle d’OSAKA 2025 sera un manifeste modeste, cohérent et pragmatique des champs des possibles atteignables dans le cadre de l’application des principes de l’économie circulaire au service de la qualité de vie et de l’expérience humaine.

share this
voir tous les projets sur la carte